A la déférente attention de l’Assemblée Plénière de la Commission Electorale Indépendante, CENI

Chers membres de l’Assemblée Plénière de la CENI,

« Les élections congolaises en préparation peuvent-elles consolider la jeune démocratie de la RD Congo ? »

A travers les informations, avis et préoccupations de ce document, l’AETA tient à répondre à son devoir de faire entendre, les questionnements, frustrations et inquiétudes des Congolais qui monologuent et échangent dans les rues et les proximités des coins et recoins du pays. Autant son contenu pourrait être banalisé, autant sa prise en compte contribuerait à la crédibilité, légitimité, l’intégrité et à la réussite de l’action de la Centrale électorale, en vue d’une période postélectorale apaisée.

1. Préoccupations et interrogations recueillies

1.1. De l’opération de l’enrôlement des électeurs

a. Les chiffres des enrôlés annoncés par la CENI dans les aires opérationnelles 1 et 2, soit plus de 23 millions d’électeurs, ne cessent de susciter des interrogations dans les esprits des populations. Il en résulte une demande impérieuse et inlassable d’en avoir la certitude. Ceci est d’autant vrai que 400 sujets rwandais ont pu réussir à s’enrôler (c’est l’occasion de féliciter la bravoure du Gouvernement provincial du Nord-Kivu). Mais qui nous dit qu’il n’y a eu que ces 400 non-nationaux dans le lot des enrôlés à l’Est du pays? Voila qui interroge le sur-pourcentage des enrôlés dans nombres de provinces de ces premières aires opérationnelles. Ceci alimente les doutes, inquiétudes et mésinterprétations dans les rues et proximités des entités congolaises…Télécharger le document complet ici.

Lire aussi sur AETA :

Comments are closed.